[ LA FICHE ] : Creed II - The Album

November 29, 2018

 

 

On va finir par croire que le nom de Michael B. Jordan à l'affiche d'un film est la garantie de voir sortir un soundtrack du feu de Dieu. Après "Black Panther" en début d'année, c'est cette fois dans la suite de "Creed" que la nouvelle coqueluche de l'Amérique noire vient exhiber sa musculature. Côté bande son, il semblerait que Warner Bros et MGM ait emboîté le pas de Marvel pour nous teaser de la meilleure des façons. Et c'est au producteur Mike Will Made-It, fondateur du label EarDrummer, qu'a été confiée la mission de nous mettre K.O. !

 

✔  validÉ

 

 

 

 

Casting : Kendrick Lamar, Pharrell, Nas, J.Cole, Nicki Minaj, Lil Wayne, A$AP Rocky, A$AP Ferg, Quavo, Gucci Mane, Rae Sremmurd, Schoolboy Q, 2 Chainz, Rick Ross, YG, Juicy J, Vince Staples, Kodak Black et Ella Mai. Si la lecture de ces deux lignes d'un casting cinq étoiles ne vous a pas chauffé à blanc pour se jeter sur l'album, vous êtes sans doute tombé par erreur sur cet article et on ne peut, dès lors, pas grand chose pour vous. C'est bien la crème de la crème que Mike Will Made-It a convoquée sur le ring pour nous faire conclure l'année comme on l'avait commencée avec Black Panther. Comme Kendrick being Kendrick, Nicki being Nicki, J.Cole being J.Cole et ainsi de suite, La Fièvre a préféré mettre en lumière les prestations de quelques combattants qu'on ne s'attendait pas à voir enfiler les gants.

 

 

 

Pharrell WilliamS

 

Il est officiellement passé dans la catégorie des icônes autorisées se permettre beaucoup de choses sans trop risquer de fâcher leur public. Sa contribution à cet album en est d'ailleurs le parfait exemple. Sur The Mantra, on retrouve un Pharrell loin d'être irréprochable sur son couplet (surtout à côté de Kendrick) mais qui parvient malgré tout à nous fourrer bien profond dans le crâne LE refrain emblématique de cette B.O. Malgré une exécution un peu limite, ça finit au fond des filets et c'est aussi à ça qu'on reconnait les grands

 

 

 

 

EEARZ

 

Très peu connu jusqu'ici, le rappeur d'Atlanta apparaît sur deux titres, et pas pour y faire de la figuration. Sur Kill 'Em With Success, il tient déjà un rôle d'energizer gueulard bien utile, et cela même si la fragilité apparente de son flow peu déconcerter. Sur le gros banger F.I.G.H.T., Eearz a carrément le privilège de lancer les hostilités dès le 1er round, en volant la vedette à d'autres invités trop tendres. On se doute que Mike Will Made-It, qui se trouve être le boss de son label, entendait faire de cet album un tremplin pour son poulain. Pari réussi ?

 

 

 

 

Ari Lennox

 

Au fil d'un soundtrack qui, au vu du thème du film, rassemble assez logiquement plein de grandes gueules prêtes à en découdre, la voix exceptionnelle d'Ari Lennox vient trancher d'un coup de sabre une atmosphère bourrée de tension. No offense J.Cole, mais, même si on a rien de particulier à te reprocher, le titre Shea Butter, c'est bel et bien sur les épaules de ta coéquipière de Dreamville qu'il repose ! Il ne manque plus qu'une scène culte pour que ce son puisse être définitivement le rangé dans les meilleures collabs de 2018.

 

 

 

 

rae Sremmurd

 

Il est loin le temps où les deux frères étaient vu comme un duo de bambins sautillants, certes divertissants mais difficile à prendre au sérieux. Signés sur EarDrummer, ils jouent assez logiquement un rôle important sur l'album drivé par Mike Will Made-It, chacun faisant deux apparitions. Alors que Slim Jxmmi fait parler la poudre avec ses poings de poids plume sur We Can Hit et surtout sur Watching Me, son cadet Swae Lee confirme ici (sur Fate et Watching Me) qu'il est en train de devenir une des voix de refrains les plus courues du game.

 

 

 

 

 

✘  signalé

 

                 

                               

Prod' : La boxe étant le thème central du film "Creed II", on pouvait logiquement s'attendre à ce que la bande originale reflète l'esprit guerrier qui, on peut raisonnablement le supposer, émane du récit. Avec des rappeurs survoltés sur une liste de bangers comme F.I.G.H.T, Kill 'Em With Success, Runnin' et Check, entrecoupée de séquences émotions (Shea Butter, Midnight) là aussi prévisibles, le contrat est sans aucun doute rempli. On est tenté de dire que c'est bien là que se situe le bémol puisqu'au niveau de la production, on a effectivement dans l'assiette tout juste ce à quoi on s'attendait et rien de plus. À de rares exceptions près (Fate, Bless Me), c'est avant tout l'énorme casting qui fait le taff pour porter cet album au bon niveau qui est le sien.

 

              

              la Note : 7.5/10

 

       

      ► Écoutez Creed II - The Album ♫

 

                    

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2017 by La Fièvre. Created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now