[ LA FICHE ] : SiR - November

February 7, 2018

 

Dernière recrue du label Top Dawg Entertainment, dont le leader n'est autre que King Kendrick,  SiR propose un son R&B introspectif et extrêmement riche avec l'album November. 

 

Il y a un an et demi, au beau milieu du tapis rouge déroulé pour les sorties successives de son cinq majeur rap (Jay Rock, Schoolboy Q, Isaiah Rashad, Ab-Soul et Kendrick Lamar), l'écurie TDE avait tenté d'investir le terrain du R&B avec le cobaye Lance Skiiiwalker. Si on peut estimer que l'expérience fut un échec, le patron Anthony Tiffith a eu le mérite ne pas lâcher l'affaire en réservant la cartouche SZA pour la fin du défilé. Il s'agit à présent de confirmer cette ouverture avec SiR, dernière touche apportée à l'effectif du label le plus solide du game. Après deux EP encourageants, HER et HER TOO, on avait hâte de voir ce que la recrue avait réellement dans le ventre. Et on est pas déçu !

✔  validÉ

 

            Sir - D'Evils      

Atmosphère : Si vous êtes d'humeur trop festive, passez votre chemin. À contre-courant de la Trap'nB du moment, la richesse des instrus vous immerge dans une ambiance très brumeuse et introspective qui réussit pourtant à ne jamais sombrer dans l'ennui et la répétition. Un atmosphère qui n'est pas sans rappeler l'univers de 6lack, autre artiste R&B actuellement sur la pente ascendante.

 

Construction :  Le projet est envisagé par l'artiste comme une exploration spatiale au plus profond de lui-même, se concluant dans les bras de Morphée après des escales aux différents stades de sa tumultueuse relation amoureuse. November n'est pas de ces albums qui se découvre à la va-vite entre la douche et le petit-déjeûner. Il faut lui accorder le temps des onze morceaux qui le composent pour en prendre correctement la mesure et comprendre qu'on tient déjà là une des pépites de l'année. Du flow "parlé" de Never Home au refrain hypnotique de D'Evils, du parfum de bossa nova de Something New à la prod' psychédélique de Better et Summer in November, chaque morceau affiche une identité bien distincte sans compromettre la cohérence de l'ensemble. 

 

 

✘  signalé

 

  sir - summer in november    

Portée : . Au vu de sa richesse, il faut finalement se sortir la tête de l'album pour lui formuler un semblant de reproche. Pour le dire clairement, l'univers de SiR n'est pas des plus accessibles et il est malheureusement possible que November ne rencontre pas le succès qu'il mérite. Des titres plus accrocheurs comme D'Evils ou I Know pourraient peut-être lui éviter de connaître le même sort que Lance Skiiwalker, son coéquipier bien moins talentueux.  

 

 

 

 

 Note :  8.5/10            

 

 

           

          ► Écoutez november ♫                      

 

 

 

SiR & schoolboy q - something foreign

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2017 by La Fièvre. Created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now