[ LA FICHE ] : Ace Tee & Kwam.e - Tee Time

September 19, 2017

© ACE TEE auf Instagram, @tarinwilda

 

Depuis leur entrée en scène remarquée sur Bist du down? en décembre 2016, on attendait impatiemment que le duo allemand Ace Tee & Kwam.e livre une suite à leur single teinté de nostalgie nineties. C'est désormais chose faite avec la sortie de l'EP Tee Time le 8 septembre.

 

Dans un contexte où le hip-hop Made in Europe se renouvelle comme rarement auparavant, on traite beaucoup de la relève qui s'organise en France, des florissantes scènes anglaise et belge, mais finalement peu de l’Allemagne, pays pourtant le plus peuplé du continent. Sans surprise, la raison principale de ce cloisonnement des marchés européens est la barrière de la langue. Et tout ce ne rappe pas en anglais ou en français n'a pratiquement aucune chance de parvenir jusqu'à nos oreilles. Il y a quelques jours, Vice consacrait justement un article à cinq talents allemands susceptibles de fissurer ce mur. Grosse surprise : les deux visages que l'on attendait le plus sont absents de cette liste. Pourtant, grâce au succès du clip de Bist du down?, Ace Tee et Kwam.e font parler d'eux jusqu'aux states. De plus, en clôture d'une interminable séquence de teasing, le duo d'Hambourg vient enfin de dévoiler son premier EP qui comporte six titres. Une douceur, dégustée ce dimanche à l’heure du Tee Time, à laquelle La Fièvre a voulu rendre justice.

✔ Validé

 

                          Bist du down?

 

Atmosphère : On pourrait reprocher à Ace Tee & Kwam.e de surfer un peu trop facilement sur une mode nostalgique qui, depuis le rap, a largement contaminé le R&B. Mais sur Tee Time, cette vibe old school est très variée. Depuis le sample de Grandmaster Flash en ouverture (Bounce auf dem Beat) jusqu'aux sonorités R&B fin 90's (Hamburg City LifeNice Aus), en passant par des reflux d’Eurodance (Jumpa), la paire allemande nous fait voyager sur plus de deux décennies dans une atmosphère aérienne très agréable.

 

 

single : Si Tee Time contient des titres agréables, on ne peut s'empêcher de revenir systématiquement à Bist u down? qui porte le projet. Déjà diablement efficace à l'écoute grâce à son ambiance East Coast du milieu des 90's, le titre prend une dimension supplémentaire avec le swagg d'Ace Tee dans le superbe clip qui l'accompagne (à voir ci-dessus).

 

 

❌ Signalé

 

 

basses : Les ambitions d’un EP, format trop long pour être qualifié de single, ne sont pas les mêmes que celles d’un album ou même d’une mixtape plus longue. Cependant, il nous reste en bouche un tout petit goût d’inachevé après l’écoute de ces six titres. Pour que toutes les cases soient cochées, on aurait sans doute aimé entendre un titre plus conforme à l'étiquette “banger” avec quelques grosses basses au milieu de cette ambiance globalement aérienne.

 

remix : Le dernier titre, remix de Bist u down?, n'était pas du tout un ajout indispensable à la tracklist. Placé directement à la suite de sa version originale, on ne comprend pas très bien son apport. Comme signalé plus haut, les artistes ne sont pas forcés de faire du remplissage inutile sur un EP. À titre d'exemple, la chanteuse Syd a fait une rentrée réussie avec seulement 3 titres.

 

Bounce auf dem Beats/Jumpa

LES NOTES

 

 © Yannick Müller

 

ACE tee (7) : Elle nous avait été présentée comme chanteuse sur Bist du Down?, on la découvre en tant que rappeuse sur les autres titres. Sa voix étouffée dégage une impression de fluidité pour un flow qui se fond parfaitement dans les productions relaxantes. Au point de la rendre parfois un peu trop discrète. Si elle résout ce dernier point, Ace Tee présentera une identité suffisamment construite pour perdurer. 

 

 © Kwam.e auf Instagram

 

kwam.E (5) : En jouant trop la carte des incarnations variées, il se disperse. Entre une posture de raggaman qui laisse sceptique sur Hamburg City Life et son flow old school sur Bounce auf dem Beat, l'auditeur a bien du mal à réaliser qu'il s'agit de la même personne. Il gagnerait à cesser de jouer des personnages pour privilégier le naturel. Comme sur Nice Aus, piste sur laquelle il livre sa meilleure prestation.

 

verdict

 

 

Cet EP ne traduit peut-être pas grand chose des spécificités de la scène hip-hop et R&B allemande. Tee Time est davantage présenté par Ace Tee et Kwam.e comme un catalogue d’influences assimilées depuis l'enfance. À rebours des critiques récurrentes sur les jeunes artistes, ils viennent confirmer la fascination qu’affiche toute une génération pour l’histoire de ces genres musicaux. Manifeste de poche, court mais efficace, Tee Time pourrait constituer une bonne rampe de lancement pour la carrière d'Ace Tee, que l'on espère internationale. On patiente maintenant jusqu'à la confirmation. Une échéance que la jeune femme ne veut apparemment pas attendre pour devenir une icône de mode.

 

 

 

Meilleurs titres : Hamburg City Life, Nice aus, Bist du down?

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2017 by La Fièvre. Created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now