[ LA FICHE ] : Paris L.A. Bruxelles

September 28, 2017

© Redbull Music Academy Festival                                 

 

 

Hier soir, lors du Redbull Music Academy Festival de Paris, se tenait le concert concert Paris L.A. Bruxelles, rassemblant des artistes des trois villes qui ont posé sur la mixtape du même nom.

 

Fruit d'une collaboration avec le très respecté beatmaker The Alchemist, ancien producteur des Dilated People et de Mobb Deep (entre autres), elle réunit une douzaine de rappeurs issus des deux villes qui portent actuellement le rap francophone. Un honneur de plus pour notre scène belge qui commence donc à être reconnue hors de sa sphère linguistique. Première observation : en constatant l'absence de grosses pointures des clics du type Booba, Damso ou Nekfeu, on comprend que l'ambition affichée n'est pas de monter une all-star team mais plutôt de promouvoir des talents parisiens et bruxellois moins tape-à-l'oeil. Reposant sur une formule à l'ancienne mais efficace, à base de bons vieux samples jazz et soul, la mixtape propose un niveau assez homogène tout au long des huit titres qu'elle comprend. Comme à son habitude, La Fièvre distribue les notes. Mais cette fois, ce sera ville par ville, histoire de rester dans l'esprit du projet.

 

 

 

PAris (8):                                           3010 & Eddie Hyde - Métronomie                 

Pour monter son équipe, la Redbull Music Academy a visiblement choisi de se tenir à distance de la tendance afrotrap qui prend de plus en plus de place dans le fond de jeu parisien. On peut supposer que la sélection de MCs s'est opérée après le choix du producteur et s'est donc adaptée au style de ce celui-ci. Entre visages émergents et figures de L'Entourage, on ne peut pas être déçu. Le rappeur Heskis, pas souvent dans la lumière, et surtout le collectif Eddie Hyde, encore peu connu mais sur la pente ascendante, proposent des titres franchement convaincants (Périmètre et Métronomie). Et tandis que Deen Burbigo délivre le meilleur flow des forces en présence sur Membres de Gang, c’est bien Lomepal et Prince Waly, dans des styles aussi opposés que complémentaires, qui nous offrent la petite perle du projet (Forêt). La sélection surprise est celle de Gracy Hopkins, artiste parisien rappant en anglais, révélé par son passage dans le show Colors. Au milieu de cette troupe polyvalente, la Cool Connexion (Jazzy Bazz et Esso) livre une prestation inégale sur Monnaie

 

 

                  Lomepal & Prince Waly - Forêt                     L.A. (9): 

Ville la moins représentée en nombre d’acteurs, Los Angeles n’en tient pas moins un rôle central dans ce projet, avec le producteur The Alchemist dans le rôle du meneur de jeu. Paradoxalement, la touche jazz et soul de ses excellentes productions donne à la mixtape une atmosphère très new-yorkaise. Toutefois, la playlist laisse place à deux exceptions, avec des sonorités plus "modernes". D’abord, Too Lazy To Finish de Gracy Hopkins qui rappelle l'univers sombre et stressant de Danny Brown sur son album Atrocity Exhibition. Quant à la production du titre Forêt , elle est élue "assist du match" tant elle se déroule parfaitement sous le flow de velours de Prince Waly dans une ambiance de gueule de bois estivale.

 

 

BXL (6):                                               Roméo Elvis - Carrière

Comme porte-drapeaux noir-jaune-rouge, on retrouve les habituels Roméo Elvis, Caballero et JeanJass. Alors que, sur Carrière, le premier se montre à la hauteur de son talent, l'instru exceptionnelle de Montre Suisse sauve la prestation moyenne du duo. Le terminus sur nos terres nous permet de glisser le seul reproche que l'on peut faire à cette mixtape. Affirmer, comme le fait la promo de la Redbull Music Academy, que la crème du rap belge est réunie sur cet album est un peu facile et assez réducteur pour notre scène nationale en plein essor. Par soucis de cohérence avec la volonté de montrer des talents moins médiatisés, comme dans la sélection parisienne, on aurait voulu entendre d’autres bruxellois aux côtés de ces trois noms. Krisy, Isha, L’Or du Commun ou encore le 77 n’auraient pas fait tache dans ce projet. On ne va cependant pas cracher dans la soupe... Car son intitulé vient bel et bien confirmer que Bruxelles est désormais une ville qui compte sur la carte du rap !

 

 

Écoutez la mixtape en intégralité ici ⇩

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2017 by La Fièvre. Created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now